De la Masse à la Vie

Projet Terre et Poésie

Quand les Arts s’entremêlent

Tout commença par une rencontre sur le « Salon du Livre et des Arts » à La-Chapelle-St-Mesmin en avril 2014.

Mon regard est attiré sur un stand d’auteur par un petit livre, de format et de texture agréables, coloris doux, illustré d’une très belle photo montrant les jambes d’une femme partiellement recouvertes d’un tissu soyeux. Le titre « Carnet Rose » m’interroge, l’auteur, Gilles Simon, me présente l’ouvrage… et nous discutons de nos arts respectifs…

Je repars avec « Carnet Rose » sous le bras. Je le « dévore » en une soirée !

Le mois suivant, en mai, Gilles vient au vernissage de mon Exposition au « Printemps des Arts » de St-Pryvé-St-Mesmin, il tombe sous le charme de mon travail, puis me demande si l’idée me serait agréable de lui créer une sculpture d’après  une trentaine de poèmes qu’il a écrit à sa Muse, Rose.
L’idée me plait, encore faut-il que lesdits poèmes m’inspirent, et le lendemain, ils me les apporte et je découvre les chants d’amour que notre Poète épris, a couché sur papier…
Ils sont beaux, émouvants, doux ou ardents, alors « Oui », bien sûr, je vais travailler avec lui et pour lui, et notre « Aventure Terre et Poésie » peut commencer

Je laisse à Gilles le choix de la terre qu’il  ira chercher à Paris. La remise du pain de 10 kg de terre se fait lors d’un dîner chez le poète, solennellement, de mains à mains…

PRENDRE LA TAM
2014-07-21 18.14.51

J’ai alors quelques mois pour m’imprégner des poèmes et laisser mon esprit vagabonder pour imaginer une lectrice, la Muse rêvée du poète, elle même emplie de la lecture des vers qui l’honorent et l’embellissent…

Après quelques rebondissements dans le choix de la pose, Gilles la souhaite assise, en appui sur un bras, son livret de poésie en main, le regard tourné vers le haut, évaporée, mystérieuse, totalement nue avec un chapeau sur la tête !

De mon côté, je lui dis qu’elle aura la taille que mes doigts voudront bien lui donner lors du travail, et je lui interdis l’accès à mon atelier tant que l’oeuvre ne sera pas totalement terminée. Ce qui ne m’empêchera pas de le tenir au courant de mon avancée !

Et c’est ce qui fut !

Gilles se montra d’une patience à toute épreuve, tandis que dans mon atelier, je façonnais la Belle en devenir, tantôt baignée de silence, tantôt portée par des airs de Bach, guidant mon geste à merveille.

J’y passai de longues heures sur plusieurs mois, plus de 200 heures, des heures lumineuses à dessiner ses courbes douces et sensuelles, des heures sombres de désarroi et de doute, de travail « perdu » et recommencé, encore et encore, pour trouver la forme harmonieuse du visage, le regard évaporé, des heures à la regarder et l’écouter, des heures de joie et de don total jusqu’à ce que les traits se placent, s’affinent, deviennent évident, habitent la terre…

DSC05186

Le jour vint où j’invitai le poète à venir la découvrir dans mon atelier… Elle lui plut aussitôt, il la trouva très belle. Elle lui sourit, moi aussi !

2 fevrier 2015 1ere rencontre du poete et de la Belle en terre (2)
2 fevrier 2015 1ere rencontre du poete et de la Belle en terre (3)

Le recueil « Rosa, Terra Incognita » parut le mois suivant. Trente cinq poèmes louent la femme aimée, ma sculpture « Terra Incognita » illustre les pages du recueil sous quinze profils différents

En avril 2015, un an tout juste après ma rencontre avec le poète, Gilles et moi avons la joie de présenter « notre oeuvre commune » au même « Salon du livre et des arts » de la Chapelle St Mesmin. Le recueil plait beaucoup et est toujours en vente !

La Chapelle St Mesmin 12 avril 2015 (2)
ROSA TERRA INCOGNITA - 4eme de couv

Ma sculpture « Terra Incognita » quant à elle, a tous les honneurs. Elle est présentée au public pour la première fois au « Printemps des Arts 2015 », en mai, en terre cuite, où elle reçoit deux Prix (le prix Thelem et le prix du public) et son destin ne s’arrête pas là, elle sera coulée dans le noble métal qui est le bronze pour devenir éternelle.

L’Aventure avec Gilles s’est poursuivie les 3 et 4 octobre 2015, lors du « Salon de la Poésie, de la Nouvelle et du Roman » à Vendôme, organisé par le « Cercle des Poètes Retrouvés en Vendomois » dont Gilles Simon est le Président, et j’ai eu la joie d’être, à ce beau Salon d’automne, l’Invitée d’Honneur sculpteur. « Terra Incognita » y a trôné en Reine et a largement séduit le public sous le regard fier et un tantinet jaloux du Poète !!!

Affiche Salon Vendome petite def

Il a fallu attendre de très longs mois avant de pouvoir lui donner naissance en bronze. Ce sera finalement en novembre 2016, que deux versions de Terra Incognita sortiront de la très belle fonderie d’Art de la Plaine située à St-Denis au Nord de Paris, que je suis allée visiter au moment où la version 2/8 apparaissait dans son premier habit de bronze brut, peu de temps après avoir été coulée.

DSC07806
DSC07816

Il fallut encore attendre l’étape de la ciselure, et celle de la patine finale pour pouvoir l’offrir au regard du public.

D’autres visuels sont à découvrir ici

Retour en haut
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
error: Content is protected !!