De la Masse à la Vie

Parcours

Heureux hasards, belles rencontres…
Errances au cœur d’ouvrages et de lieux passionnants qui honorent l’art de la sculpture
Rencontre d’hommes et de femmes habités par cette passion de créer, et qui ont à cœur de partager

… l’alchimie de mes premiers pas en terre

p1050170

Mon entrée dans l’univers de la terre fait suite à un grand « Coup de Cœur » que j’ai eu  il y a une quinzaine d’ années pour le travail de plusieurs artistes sculpteurs présentant leurs oeuvres  lors d’une exposition à Jouy-le-Potier.

Je n’y étais pas du tout destinée, d’abord cadre export à l’international, puis maman au foyer partageant mon temps avec bonheur pour mes trois enfants et pour mes fonctions de présidente d’une association de tango argentin, ce fut la terre qui peu à peu s’imposa à moi, comme un appel, un nouveau chemin, et pour laquelle depuis je me consacre pleinement et avec passion.

Elle m’a fait découvrir les secrets de la terre, sa texture, ses couleurs, son pouvoir d’apaisement, d’intense joie, de liberté, de création… Durant plusieurs années, au fil des cours de poterie que j’ai pris auprès d’elle,  elle m’a appris ses diverses techniques de travail, la plaque, le colombin, la boule creuse, le séchage, la cuisson, l’émaillage… Elle a nourri et épanoui ma passion pour la terre et guidé mes premiers pas dans cet univers. Un grand Merci à Dany Dufour, Sculpteur Céramiste.

Souhaitant par la suite me consacrer exclusivement à la sculpture, j’ai poursuivi mon apprentissage en modelage en découvrant et expérimentant durant un an et demi le travail de la masse auprès d’une admirable et très généreuse artiste sculpteur d’ Orléans : Colette Grande. Elle m’a non seulement livré toutes ses techniques dans  l’art de sculpter l’humain, d’un grand buste à un petit nu,  d’un homme debout à un couple enlacé…  mais elle m’ a aussi et surtout donné la foi et l’élan pour poursuivre dans cet art. C’est à elle que je dois mon « envol » et avec, toute ma reconnaissance. Vous pouvez la retrouver sur le site des Artistes Orléanais ou sur son blog « l’atelier de Colette »

Et jour après jour cette lancinante et irrépressible envie :

mettre mes mains et tout mon être dans un bloc de terre pour en faire surgir la Vie.
C’est ainsi qu’en septembre 2010, j’ai aménagé mon espace de travail, mon atelier, mon antre.
Depuis, j’y passe de longues et belles heures à créer, dans l’instant, au plaisir, au toucher…
Mon horizon : tous les possibles que m’offre la pièce en devenir.
Mon plus beau cadeau : l’étonnement, l’émotion, la joie qu’elle procure, le sourire qu’elle dessine sur un visage, le questionnement, le trouble, l’interrogation qu’elle suscite, la paix qu’elle inspire…

Créer final

Fascinée par l’humain, j’ai à cœur d’en explorer les mille et un visages, en sonder l’âme jusqu’aux tréfonds,
exprimer au travers de la terre ce qu’elle a de plus doux ou de plus violent.
Le travail de la terre m’a appris à regarder l’Homme différemment, à en apprécier chaque ligne, chaque courbe, chaque relief, chaque sillon…
Merveille que l’humain, cette source d’inspiration inépuisable !

J’ai appris et j’apprends toujours beaucoup dans les nombreux ouvrages consacrés au travail de la terre, du modelage et de la sculpture, qui donnent foule de précieux conseils dans toutes les étapes du travail. L’observation et l’expérimentation sont également les clefs de mon avancée sur mon chemin de terre.

Parallèlement à ce travail personnel et solitaire, j’ai également approfondi ma formation en modelage, en suivant d’ octobre 2010 à mai 2013, les cours du soir à l’ESAD (Ecole Supérieure d’Art et de Design) d’Orléans, cours de modelage de modèles vivants, assurés  par l’Artiste  Sculpteur et enseignant Daniel Leclercq, dont le talent n’a d’ égal la très grande discrétion, et à qui je souhaite ici aussi rendre un bel hommage. Son travail est visible là où ses pas, commandes ou expositions le mènent.

Un petit aperçu de ses œuvres et de son parcours sur le site des Artistes Orléanais.

Offrir son œuvre au regard de l’autre, se mettre à nu, se dévoiler, savoir donner et recevoir, une nouvelle étape qui permet à la fois de grandir et de rester humble.

L’immense Pas du petit monde protégé et clos de l’atelier à celui plus vaste et « imprévisible » du grand public, je le dois à une autre Artiste peintre admirable, dont j’ai croisé le chemin, Dalia Fijalkow, et pour laquelle j’ai  également une grande admiration. En tant que conseillère artistique de Galerie Pryvée, elle m’a « projetée » vers l’extérieur, offrant à mes sculptures et à moi-même une seconde vie, bien au-delà de mon seul regard, en m’invitant à exposer mes œuvres au « XIVème Printemps des Arts » en mai 2011. Ma première Expo !

Découvrez son étonnant parcours artistique sur son site : http://www.artabus.com/french/fijalkow/

Depuis, j’ai été invitée à exposer dans nombre de beaux lieux locaux et régionaux et mon travail s’est vu récompensé de divers prix et reconnaissances. (voir page Prix et Distinctions)

Mon cheminement s’est naturellement poursuivi auprès d’Abel Marta, Maître talentueux de la très réputée Fonderie de Tivernon où j’ai choisi de faire réaliser mes bronzes. Une très belle rencontre pour une non moins belle aventure, j’y consacre sur ce site une page spéciale et imagée : Aventure Bronze à la Fonderie d’Art de Tivernon

Suite à la mise en liquidation de la fonderie de Tivernon, j’ai eu la chance en septembre  2016 de rencontrer les fondeurs de la Fonderie d’Art Delmas de Fontaine La Guyon (Chartres), avec lesquels je travaille depuis dans la plus grande confiance. Le lien vers leur page : Aventure Bronze à la Fonderie d’Art Delmas

Quelques Bronzes ont été réalisés dans la Fonderie d’Art de La plaine Saint Denis, au nord de Paris, un travail tout aussi remarquable.

Il y a enfin toutes les belles rencontres que génère le partage de son art. Des artistes peintres, photographes, musiciens,  écrivains, poètes, sculpteurs, galiéristes, journalistes, organisateurs de Salons artistiques… qui apportent soutien, aide, conseils précieux, à tous ces amis ou inconnus de passage, croisés lors d’expositions ou de manifestations ici ou là, et qui viennent exprimer leur ressenti autour des œuvres présentées, les honorent de leur regard touchant, offrent leurs mots ou leur silence, reviennent ou nous échappent à jamais.

Une pensée particulière à tous mes acheteurs, à vous qui m’avez un jour fait part de votre « coup de coeur » pour l’une de mes oeuvres, et qui depuis veillez sur elle(s) sous votre toit. Une magnifique reconnaissance de mon travail. Un grand Merci pour votre confiance et votre soutien.

Et un Grand Merci à la Mairie de la Ferté-Saint-Aubin (45), qui m’a fait  l’honneur de retenir mon projet dans le cadre du 1% artistique en 2019 pour la création de leur nouveau Complexe Sportif et Associatif. « Fleur de Ciel », Bronze Original Unique 1/1,  a été inauguré le 7 septembre 2019 et accueille depuis les visiteurs et licenciés du Complexe. Visuels sur la page « Oeuvres »

Merci également à toute ma famille qui m’encourage et me soutient, à ma fille Marie Lou pour la réalisation de ce site web, et du livre « des Mots sur mes Terres« , à mon mari Pascal pour la réalisation de mon atelier, à mon fils Emile pour la mise en musique de mes oeuvres (Voir son voyage improvisé)

Je ne saurais clore ce parcours, sans citer deux très grands noms de la sculpture, ma référence suprême, Camille Claudel et Rodin, dont les œuvres d’où jaillit si puissamment la Vie dans ce qu’elle a de plus sombre ou de plus lumineux, ne cessent de m’éblouir et me fasciner depuis de très longues années, tout comme leurs parcours de vie, leurs témoignages et leurs écrits, et qui sans doute quelque part guident mon geste et portent mon élan.

Extraits choisis du livre « Eclairs de pensée » de Rodin
« Celui qui se décourage après un échec n’est pas un véritable artiste, il faut savoir souffrir pour son art »… « et je souffre encore, mais il faut que la volonté domine; si je n’avais pas été un entêté, je n’aurais pas fait ce que j’ai fait. L’art du statutaire est fait de force, d’exactitude et de volonté. Pour exprimer la vie, pour rendre la nature, il faut vouloir et vouloir avec toutes les forces de son cœur et de son cerveau »

Retour en haut
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this
error: Content is protected !!